Pa(lma)resse en temps de crise

Iain Grey

Se réveiller. Ne plus savoir quel jour on est.

Entendre tout le monde qui s’ébroue. N’avoir qu’une envie : se rendormir.

Se lever. Se trouver hirsute dans le miroir de la salle de bains.

S’enfermer dans les toilettes en se bouchant les oreilles pour ne plus les entendre.

Tirer la chasse. Se dire que c’est l’océan qu’on entend.

Broyer du café. Noir.

Regarder les infos. Compter les morts.

Faire les devoirs avec les enfants. Les renier.

Manger.

Se connecter à Blackboard pour son cours en ligne. Ecouter deux élèves s’insulter sans génie.

Sortir son vélo pour aller faire les courses. Le regarder longuement puis le ranger avec soin.

Faire quand même les courses. Se demander où tous ces gens ont trouvé des masques.

Jouer avec les enfants. Les renier.

Jouer à Fortnite. Compter les morts.

Chercher à acheter sur internet pour satisfaire une envie. Ne pas trouver d’envie.

Manger.

Coucher les enfants. Les renier une troisième fois, ces petits dieux.

Regarder Walking deads. Compter les morts.

Regarder son chien. Attraper la laisse et, à quoi bon, renoncer.

Laver son pyjama à rayures, puis ne plus supporter les rayures.

Regarder les infos. Voir la tête d’un ministre par jour.

Ne plus supporter les morts.

Ne plus supporter les vivants.

Ne plus se supporter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *